mercredi 21 novembre 2007

irrationnel

Une semaine presque, sans voir et entendre, quoique l'on choisisse comme moyens de s'informer, celui qui a été élu président de la France. Je n'ai pris conscience qu'hier soir, alors que subrepticement nous avions à nouveau eu droit à notre minute de lobotomisation, combien cette omniprésence me minait. J'ai aussi réalisé, enfin, combien le résultat des élections avait grandement contribué à me plonger dans une sorte de dépression dont j'ai un mal fou à sortir. Cela semble irrationnel, je passe mon temps à me mettre des coups de pieds au moral pour retrouver l'énergie qui m'a toujours caractérisée, et malgré tout je suis grise à l'intérieur. J'ai l'impression d'avoir pris 10 ans depuis le 6 mai.

Lorsque Besson a rejoint l'ump cela ne m'a pas particulièrement affectée. Puis petit à petit la "gauche" à virée de bord tout en jurant ses grands dieux qu'elle restait à gauche mais que bon, pour le bien de la France, il était nécessaire qu'elle participe à ce gouvernement. Il reste encore quelques vieux dinosaures muets, dans ce cimetière PS, mais je crois que lorsque Rocard, qui a été un de mes premiers leaders politique à l'adolescence, a commencé à faire un pas à droite, je me suis sentie abandonnée, seule, à la merci de cette machine destructrice, sans arme. J'ai eu l'impression que rien n'arrêterai plus cet homme, tel Attila il avait nettoyé le chemin pour installer son royaume.
Ce n'était pas clairement identifié comme tel, j'allais mal, j'en cherchais la raison, l'avenir ne m'intéressait plus, j'en étais presque à avoir perdu mon identité sexuelle. Une chose qui se levait, mangeait, rangeait... une chose.
Et puis nous avons eu droit à notre semaine de respiration. Ne plus voir constamment cet homme arrogant, vulgaire, méprisant...
respirer...
Enfin !

Mon père lisait Témoignage Chrétien et dès onze ans je m'y plongeais passionnément, la guerre du Vietnam fut ma première indignation. Un jour ma mère exigeât de mon père qu'il arrête sa lecture, il devenait aigri
à force de le lire disait-elle. Nous avons eu alors "le Monde" comme source informative, (je n'ai jamais aimé Le Monde et dès mon indépendance suis passée à Libération que j'ai quitté il y a trois ans). Mais je comprends maintenant le besoin qu'il y a à souffler de temps en temps pour reprendre de la force.

Identifier le pourquoi de mon mal être me fait déjà aller mieux. De l'irrationnel je peux passer au rationnel. Ne plus me laisser envahir par ces images, toujours les mêmes, ces mots aux intonations choisies pour s'immiscer dans l'inconscient collectif, répétés à l'envi par ceux qui se disent encore journalistes.
Reprendre espoir dans l'avenir politique.
Le PS est mort ? Eh bien il ne tient qu'à nous pour réinventer une vraie gauche, intelligente et humaine.


12 commentaires:

catherine a dit…

C'est vrai que même lorsqu'on ne lit pas les journaux et qu'on ne regarde plus les journaux télévisés on a l'impression de mieux respirer depuis que notre courageux président planque ses miches en attendant que le calme revienne.

Valérie de Haute Savoie a dit…

u sais je crois que cette absence est aussi stratégique, il va revenir en sauveur de la France. Mais au moins cela aura permis quelques jours de liberté :D

Oxygène a dit…

Il n'y a pas que lui! Je ne supporte plus les ministres, les conseillers, les porte paroles... Ca devient épidermique. Dès qu'ils l'ouvrent, je la ferme ( la télé ). Et hier, j'ai décidé de ne plus regarder l'émission d'Yves Calvi. Il sert la soupe. Ras le bol !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Tiens moi aussi, exit Yves Calvi et consorts :D
Eh bien crois-moi c'est très reposant.

Pablo a dit…

Je n'ai pas vos soucis (quoiqu'Il soit venu même à Madrid pendant quelques minutes il n'y a pas longtemps à cause de l'affaire des enfants du Tchad), mais ça me fait quand même très plaisir de lire tout ça que tu écris, dans ce coin tranquille qu'est ton blog. Je te vois très optimiste malgré tout ("réinventer la gauche" ! : tu parles de tout un programme !).

Valérie de Haute Savoie a dit…

:-)

dieudeschats a dit…

Même vu d'ici il est envahissant... alors j'ose pas imaginer en Sarkosie... vous êtes bon pour l'indigestion, si pas l'intoxication !!

Olivier Autissier a dit…

Une gauche à réinventer... tout un programme.
Mais avant celui-ci, il faudrait réinventer la notion de solidarité, celle de la non indifférence voire celle de la différence, elle du comprendre.
Quand je lis, partout ou presque, la montée de la protection du confort de soi d'abord, je me dis qu'on peut bien essayer de réinventer n'importe quelle gauche. Rien ne fonctionnera tant que chacun sera rangé dans le camp qui protège sa porte.
Quand j'étais petit, on me répétait régulièrement que "chacun voyait midi à sa porte". J'aperçois désormais l'ampleur de l'erreur.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mais Olivier en parlant de nouvelle gauche c'est justement de cela qu'il est question. Ce PS qui s'est totalement décrédibilisée depuis quelques années notamment en épousant de plus en plus les notions libérales de profits au détriment de l'humain c'est à cela qu'il faut tout d'abord réfléchir. Ne pas accepter comme inévitable cette idée que l'on ne peut pas changer les choses et qu'il faut faire au mieux avec ce qui est. Je crois aussi que la gauche qui est entrain de mourir (grand bien lui fasse) est à réinventer, à retrouver. C'est peut être une bonne chose que ceux qui incarnaient la gauche installée virent ouvertement à droite. Et maintenant la place est grande pour ceux qui ne veulent pas de ce monde que l'on nous vend.

Jipes a dit…

Valérie nous sommes nombreux a ressentir ce malaise au oint que je zappe à la radio ou à la TV dès que je l'entends lui et ses sbires déverser leur bile de Libéraux exacerbés. Ce matin invité sur Canal+ Hollande trouvait tout à fait normal que les cheminots passent à 40 ans de cotisation (et beintôt 45 au dire de Mame Parisot du MEDEF) Triste renoncement quand on pense que c'est le secrétaire du P.S J'ai honte pour lui ........

Oui il est temps de réinventer une alternative à gauche même si apparemment les calsses populaires ne sont pas vraiment partantes ce qui me laisse toujours pantois :(

Valérie de Haute Savoie a dit…

Il faudra que je raconte ma petite discussion hier,avec ma concierge, que je pourrais intituler "de l'influence de PPDA et Pernault sur la perception de l'actualité"

Anonyme a dit…

j'ai vraiment beaucoup de plaisir à vous lire et je me sens moins seule
Quand je les entends nous répèter toujours les mêmes choses , je me dis que j'ai peut être tort(je n'ai pas fait grève mardi) et que ce sont eux qui ont raison mais vous êtes là pour me remettre les idées en place