vendredi 10 août 2007

Dunes de Foulerot
J'aime les huitres, mais j'ai toujours pensé que c'était une hérésie de les cuire. Pourtant, sur les conseils de ma fille, j'ai goûté un velouté d'huitres chaudes au pineau des Charentes dans les jardins d'Aliénor... Une merveille !
Pour l'anniversaire de JP nous sommes donc allés diner dans ce restaurant au Château d'Oléron. De dehors il ne paye pas de mine, et nous avons tourné un moment pour le trouver. J'ai même dû téléphoner pour appeler à l'aide et prévenir de notre retard. Grâce aux explications de Laeticia, nous sommes arrivés dans ce très bel endroit, très raffiné, accueilli par une sonate de Mozart interprétée au piano par une jeune femme.
Nous étions dans le patio traversé par un plan d'eau où nage des poissons rouges et sautent des grenouilles et au fond le mur végétal créé par Thierry Lecètre.
Après mes huitres chaudes et un tartare de thon pour JP qui ne supporte pas ces coquillages, nous avons continué par un tournedos de thon rouge poêlé au foie gras pour moi et JP des aiguillettes de cabillaud (il me semble). En dessert nous avons pris tous les deux le mille feuille au chocolats, et au caramel beurre salé.. aïe aïe un régal !
Rien à redire, même le café est excellent.
Et je n'ai qu'un mot à dire, si vous passez dans le coin ce serait dommage de rater cette halte gastronomique.

ps : Je suis, bien évidemment allée faire un tour aux toilettes, qui sont à l'image du reste... Parfaite !

2 commentaires:

frederique a dit…

Ta vilaine migraine est donc passée !
Merci pour cet instantané succulent...

Valérie de Haute Savoie a dit…

oui mais ce matin j'ai eu peur qu'elle redémarre.. fausse alerte heureusement ;)