vendredi 27 juillet 2012

Et puis il y a Robert

Robert a cette particularité de ne pas rester un instant, même une seconde, sans faire un bruit, quel qu'il soit. 

Robert renifle, sans doute depuis qu'il est né, il renifle pour appuyer un prout qu'il vient de faire avec sa bouche, il renifle pour conclure une phrase, il renifle aussi comme ça, sans raison. Robert fait donc des prouts avec sa bouche et il les termine en poussant un grand souffle, si possible vers ma direction, Robert sent très mauvais de la bouche.
Avec Robert la vie est simple, il y a les cons, et il y a lui.
Robert vit dans une usine à gaz, Robert est fâché avec les claviers des ordinateurs, "Pffff c't'usine à gaz prrrrrffff" et vlan le souffle m'enveloppe. Les experts d'assurances sont évidemment des imbéciles pour Robert, et les locataires des chieurs, les propriétaires prrrrrffffff ! Et hop un p'tit coup d'haleine de phoque.

Robert commente ce qu'il fait, va faire ou a fait, et pour appuyer ses mots, Robert tapotte la table avec son stylo tactactactactacta... sans discontinuer. Robert doit aimer le bruit, bien plus que les tatas, les chintoks et les arabes.

Robert n'aime pas trop les maghrébins qui obligent les patrons à adapter les horaires de travail pour leurs prières. Robert, quand je lui dis qu'il n'aime apparemment pas grand chose, s'exclame que ce n'est pas vrai, que lui il aime tous le monde.
Robert aime le contact c'est vrai, pour parler il s'approche, s'approche pendant que l'on recule, il se colle et souffle.

Robert ne va peut être pas me manquer pendant mes vacances.

17 commentaires:

Obni a dit…

Peu ragoûtant personnage ! Tu es obligée de le supporter ?

Philoo a dit…

Quel chouette portrait.

Lazuli66 a dit…

C'est lui, le nouveau collègue ? Aïe Aïe AÏe !

Marloute a dit…

Oh my God!
Nonnnnnn!!!!!
C'est vrai c'est lui le nouveau?

PascalR a dit…

-1- Faut lui donner du chewing-gum, insister, re-insister.
-2- Simuler un évanouissement qui sans doute l'amènera à un questionnement sur son hygiène de bouche (voire estomac)
-3- L'enregistrer et passer en douce la mélopée pour qu'il se rende vraiment compte du boucan qu'il fait.
-4- Sinon : MAIS TU VAS LA FERMER TA GRANDE GUEULE QUI PUE !!

C a dit…

je crois qu'il faut adopter la stratégie 4. T'as l'avantage de l'ancienneté, faut que tu le recadre avant qu'il ne prenne ses aises... Une brosse à dents posée sur son bureau?
ahlala
en tout cas j'aime bien le nom. "Robert " !! :)

Madleine a dit…

Ah il ne s'appelle pas Robert ? ;)

Jipes a dit…

Excellent une vrai pub pour un mélange haleine fraîche !!!!

Praline a dit…

Quelle joie de vivre, ce Robert ! :)

Calyste a dit…

Finalement, Robert est un con! Bon, tu aurais pu choisir un autre prénom....

Nadya a dit…

Quelle horreur ce Robert qui pue du bec et du reste aussi d'ailleurs !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Obni oui :)

Philoo Un peu plus light que le vrai, j'ai oublié la référence aux cases dans lesquelles certains de nos locataires seraient habitués à vivre...

Lazuli66 Gagné :D

Marloute Pfff l'anglish, on est en France !

PascalR je vais me ruiner si j'opte pour la solution chewing-gum, mission impossible

C. ;) tu as vu je t'ai écoutée, j'ai parlé de mon cher et tendre :)

Madleine, voyons, aucun des prénoms n'est le bon ici :D

Jipes, l'haleine n'est qu'une toute petite partie de sa personnalité.

Calyste oui ma collègue chérie dont le père s'appelle Robert s'offusque que nous ayons choisi ce prénom venu tout naturellement. Mais pourquoi alors que certains Robert ont un charme fou !

Nadya, cela fait d'autant plus apprécier les autres collègues crois moi :D

Dr. CaSo a dit…

Aïe ouïe zut flûte crotte! Il fait bien son travail au moins le Robert? Mets de la musique pour couvrir les bruits! Et bon courage :(

Valérie de Haute Savoie a dit…

Dr CaSo, trop tôt pour juger, je verrai à mon retour :)

Olivier d'Evian a dit…

Tant qu'il ne retire pas ses chaussures... ;)

laurence a dit…

ouille ! alors très bonnes vacances ! dis lui d'entrée quand tu vas rentrer : écoute, robert, je ne peux jamais faire 2 choses en même temps donc si on me parle je ne sais plus ou j'en suis ! tu peux te taire en général et en particulier ? sinon je deviens désagréable (ça devrait le calmer un peu et lui passer l'envie de te parler : double effet kiss cool ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier, tu n'imagines pas l'odeur de son haleine, tu ne peux pas imaginer d'ailleurs, je n'ai jamais senti un truc aussi abominable !

Laurence, au vu de ses performances, il ne restera sans doute pas ;)