jeudi 26 mars 2009

Et de 26 ! un détail sans vraiment d'intérêt mais voilà, il me fallait un détail !

La seule addiction dont je n'ai pas réussie à me débarrasser est le café.

Au petit déjeuner je bois un grand bol de café décaféiné, mais tout de même arabica, afin de pouvoir, tout au long de la matinée, qui se prolonge pour moi jusqu'à quatorze heures, en boire du vrai, caféiné, bien tassé.

A six heures et quart donc, un grand bol de café avec cent cinquante millilitres de lait écrémé (je n'aime que l'écrémé dans le café du matin... )
Vers sept heures trente je prends mon premier expresso, que je sirote dans le bain. Un deuxième avant de partir pour tenir durant le trajet (cinq minutes tout de même).

Au bureau, après avoir fait le tour des bisous, je me prépare un mug au trois quart plein que j'apporterai pour la réunion quotidienne.

Et puis, suivant mon planning, si je reste devant l'écran, j'en boirai encore un ou deux.

A midi, chez moi ou au restau, je finirai le repas par un dernier (ou avant dernier suivant ma volonté très aléatoire pour ce qui concerne la restriction de caféine) expresso.

Ensuite, sagement, afin de passer une nuit calme et complète, je passerai à la tisane.


Depuis trois-quatre jours, nous avons droit à un café de très mauvaise qualité au bureau. Samuel, dans un souci d'économie, a commandé un café qui doit être un mélange un peu bâtard. Plus de robusta que d'arabica ? Ou carrément de la chicorée ? Une commande en gros, qui va s'écouler lentement, rencontrant quelques rebelles qui préfèrent se rabattre sur le thé plutôt que de devoir s'empoisonner de la sorte. J'ai, de mon côté, opté pour du café en poudre, nespresso, qui me permet de ne pas être trop brutalement sevrée sans faire la grimace.

Ah oui, j'aime vraiment le café !

8 commentaires:

Alexandre a dit…

C'est amusant, j'ai presque l'impression de lire mes matinées. J'ai une cafetière qui tient le café au chaud pendant 4 heures, quand je reste chez moi, je me bois une cafetière, et parfois 2. Pour éviter d'avoir un pouls aussi énervé qu'un petit pois sauteur et des tremblements de Michael J. Fox, je me suis aussi mis en partie au déca ^^

Madeleine a dit…

Mais tu es sans arrêt aux toilettes pour éliminer tout ces breuvages ?

Madeleine a dit…

oups ! "tous" bien entendu :)

Latil a dit…

Je suis toujours obligé de louvoyer, de m excuser presque, car bien qu aimant le café, je ne peux pas en boire (contre indication médicale dis je). Lá les yeux s allument et la curiosité est forte, et chez les plus hardis, elle provoque des questions.Alors, il faut se lancer dans des explications: le café dilate les vaisceaux(comme l alcool)et peut provoquer des saignements. Ah, pauvre Latil, chacun doit porter sa croix.
Amicalement Latil

Valérie de Haute Savoie a dit…

Alexandre, à te lire (je parle de ton blog bien sûr) :) cela ne m'étonne pas du tout !

Madeleine, de toute façon que je boive ou non je cours aux toilettes tout le temps !

Latil, ne pas avoir le droit de boire du café.... l'horreur absolue !

caro a dit…

Nous aussi, on boit du café en continu.
Mais on paye pour avoir du bio équitable et en plus bon.
Bref, le budget café est énorme dans notre école!

Sinon, expression à la c... qui m'énerve à rajouter dans ta liste:
" Au jour d'aujourd'hui"

Fay a dit…

Ma seule addiction itou ! Et je n'ai pas encore essayé le déca... J'attends qu'on m'interdise le café..

Valérie de Haute Savoie a dit…

Caro, il me semble que je l'ai mise non ?
Moi aussi le budget café est important, mais je préfère pas de café plutôt qu'un mauvais café.

Fay, c'est pour pouvoir en boire plus sans trop grimper au rideau et aussi que trop de caféine engendre chez moi de l'angoisse.