jeudi 17 novembre 2011

haine ordinaire

- Ah ben il était temps hein, tous ces feignants qui prennent des arrêts maladie à tout bout de champ.
- Et les mi-temps thérapeutiques, c'est un scandale ces mi-temps thérapeutiques.
- Et t'as vu, les fonctionnaires qui râlent parce qu'ils vont avoir un jour de carence, UN jour, alors que nous hein !
- Oui c'est vraiment temps qu'on leur foute notre pied au cul à ces feignants.

Les lumières du bureau sont encore éteintes, ils ne m'ont pas entendue arriver, mug à la main pour me verser un café. Il est très tôt, ils se pensaient seuls dans l'agence et tranquillement déversaient leur petite haine ordinaire de l'autre, ils n'ont pas encore trente ans. Ils se tairont dès que j'apparaîtrai et dans ma tête je me fais déjà la leçon, ne dis rien ! c'est inutile de donner ton point de vue. Depuis le temps je sais que cela ne changera rien, absolument rien, ils sont tellement sûrs de la vérité présidentielle.

Bonjour... je me sers mon café, repars tranquillement.

- Mais c'est vrai ça, c'est normal que nous on a des jours de carence et pas eux ? Et encore, un tout petit jour pour eux !

Alors je reviens sur mes pas, et calmement, les regardant l'une et l'autre dans les yeux je dis doucement - Nos jours de carence on ne les sent pas passer, c'est l'entreprise qui nous le paie. Et je repars, mon mug à la main.

JP le soir me dira qu'il a croisé notre concierge, qu'elle lui a dit tout le bien qu'elle pensait de ce président courageux, parce que moi Monsieur, même malade je suis allée travailler, c'est pas comme tous ces feignants qui restent à la maison, qui sont tout le temps chez le médecin, qui prennent nos sous avec leur maladie.

Je me demande si je ne vais pas demander à celui ou celle qui serait là haut et qui serait notre grand manitou à tous, de leur envoyer à tous ces bien-pensants un bon gros virus de la mort qui tue, mais lentement, lentement, un truc à mi temps thérapeutique mais sans mi-temps thérapeutique de grosses flemmasses, juste pour voir comment ils verraient les choses, avec des jours de carence non pris en charge, une sécu au rabais, une mutuelle pour les riches.

C'est vrai ça, il a raison Laurent Wauquiez : "Si jamais, quand vous tombez malade, cela n'a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n'est pas très responsabilisant. Du coup, on a un peu l'impression que la sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans qu'il y ait un impact"

Oui oui Laurent, un bon petit virus de la mort qui tue, mais lentement hein...

27 commentaires:

marylène a dit…

En lisant ce billet, je viens de compendre ma colère et ma nausée. Il ne s'agit pas seulement d'une aberration de plus de "notre" président et sa clique. Le gros souci, c'est qu'il y a résonnance chez les français de tous âges et là, c'est à désespérer de l'espèce humaine

dany a dit…

eh! oui je me demande bien pourquoi le médecin de la sécu (comme ils disent) a mis ma fille qui se traine un vilain cancer en mi-temps thérapeutique, elle peut pas bosser à plein temps, son cancer ne se voit pas après tout... Qelle feignasse!
et moi pauvre ancienne fonctionnaire quand après une dure maladie le médecin du travail m'a mis en invalidité, il ne savait pas que l'invalidité n'existait pas chez les fonctionnaires si bien nantis et je me suis retrouvée en retraite anticipée avec un manque de 10 ans de cotisations... et j'ai cette cette même retraite jusqu'à la fin de ma vie! Mais c'est vrai que je me suis bien reposée pendant mes 31 années de travail, puisq'ils ne font rien tous ces fonctionnaires!!! J'enrage.

Raphaëlle a dit…

Et on ne parle pas de toutes ces feignasses en congé mater payées à ne rien faire alors que certaines retournent bosser au bout de 4 jours !!! Au turbin, et que ça saute!

Moi aussi, j'enrage ... en regardant mon tout petit bébé. Quel monde sommes-nous en train de lui tricoter, hein?

Raphaëlle a dit…

Et c'est désespérant d'entendre ces conversations partout. D'ailleurs je réalise que je suis beaucoup plus heureuse quand je ne suis plus confrontée à ces masses de gens dans les transports en commun et au boulot! Si seulement je pouvais rester à flemmarder un peu plus longtemps ... j'pourrais peut être demander un arrêt à mon médecin, non? ;-)

C a dit…

JE RENTRE PAS!!
:)

Olivier Autissier a dit…

Ah, je te reconnais bien là, Valérie. Merci poour ce billet plein de vérité qui fait froid dans le dos.

sandrinexpat a dit…

De mon côté je préfère te laisser un gentil bonjour pour te dire que je suis passée plutôt qu'un commentaire qui n'irait pas dans le sens de ton billet...même si je n'en partage pas le fond, la forme me plaît, comme toujours.

PascalR a dit…

C'est désespérant. Où est passé l'humain dans notre société ?

Dr. CaSo a dit…

:( Et ben ça va bien en France en ce moment, à ce que je vois... :( (je m'étais inscrite au consulat français de Toronto en 2008 pour voter contre cette ordure et j'ai envoyé mes papiers pour m'inscrire au consulat français de Vancouver, cette fois-ci, pour pouvoir re-voter en 2012 contre cette ordure!)

Nadya a dit…

L’intelligence n'étouffera jamais les français !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marylène, c'est pour cela que crier victoire est tellement prématuré.

Dany,tu remarqueras que ce sont ceux qui n'ont jamais été vraiment malades qui crient au vol.

Raphaëlle, félicitations !!

C. ben je ne pourrai pas t'en vouloir, mais quand même hein, ce serait bien...

Olivier tu n'imagines pas comme je suis en rage en ce moment, et dire que les élections ne sont que dans 156 jours !

Sandrine, je sais.

PascalR si Wauquiez avait dit "on supprime les miss france et tf1, il y aurait eu plus de réactions :D

Dr CaSo, cela contrebalancera tous les expats qui vont voter comme un seul homme le talonnetté.

Nadya on le sait les français sont des veaux !

Mel a dit…

Eh oui, dans ces moments-là il faut s'accrocher pour avoir foi en l'humanité.

Jipes a dit…

Période de crise et en plus bientôt les élections alors on ressort les sempiternelles chasses aux soi disants profiteurs de tout bord en évitant bien soigneusement à tous ceux qui gaspillent le pognon par les fenêtres à savoir notre gouvernement et son président qui s'est octroyé dès son mandat commencé une revalorisation scandaleuse de son salaire. Sans parler bien entendu des gros pontes des banques qui continuent à jouer à la roulette russe avec notre argent !

C'est vrai que ca ne change rien de le dire mais qui sait la Roue tourne de temps à autre dans l'histoire

Anonyme a dit…

BRAVO .vraiment j'ai l'impression que vous écrivez mes pensées .
VOILA BIENTOT CINQ ANS QUE JE SUIS TOUJOURS TRES HEUREUSE DE VOUS LIRE .merci beaucoup

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel s'accrocher et croire tout de même que beaucoup ne pense pas comme ça et feront basculer en mai l'avenir des français.

Jipes, tu sais quoi, j'ai entendu hier à la télévision que le p'tit sarko se préparait aussi pour 2017 tout comme Cécile Duflot et bien d'autres. Je me dis que l'on est pas sortis des discours démagos nous.

Anonyme, je suis tout de même très curieuse de savoir qui vous êtes mais je respecte votre anonymat. Je penses que vous êtes toujours la ou le même anonyme qui a déjà laissé quelques petits cailloux blancs ici ;o)

Marion a dit…

Tout ça me met bien en rage aussi. Encore plus quand j'en parle à ma soeur qui fait des sciences politiques et n'est même plus choquée quand elle entend ça tellement ça revient souvent dans les discours et ouvrages politiques, depuis la nuit des temps :s

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marion, c'est ce qui me touche le plus, entendre des jeunes gens avec des discours à la limite de la droite droite. Cela me fait peur et m'attriste.

FD a dit…

On ressort les bons vieux sujets qui font toujours mouche en période électorale et il y a hélas toujours un troupeau de veaux pour se ruer sur l'os comme des lemmings au sommet de la falaise. Je suis fonctionnaire de la plus feignasse des espèces (enseignante) et ton billet me file des crampes d'estomac tellement il me renvoie ce qui se dit autour de moi. ça fait peur pour dans 6 mois...

Valérie de Haute Savoie a dit…

FD moi aussi j'ai peur pour les prochaines élections, j'ai peur quand je vois que le naze remonte dans les sondages, quand je vois la haine qui prend sa force dans les bons chienchiens du naze.

Marion a dit…

Hum, ce n'est pas ma soeur qui pense que c'est normal, ces "lois anti fraude de pauvres" si on peut dire, mais ses profs, ou les ouvrages qu'elle a pu lire pour ses cours...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marion tant mieux, c'est important que des étudiants ne gobent pas tous ce qui se dit en cours. Ta soeur fait les mêmes études que ma fille ?

Marion a dit…

Je ne sais plus ce que fait ta fille... mais ma soeur fait sciences po !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Elle a fait sciences politiques à la fac de droit.

Lancelot a dit…

En fait ces jours-ci, ce qui me décourage le plus, c'est de me dire que ce n'est pas le Petit Minable que je déteste le plus. Lui, à la limite, je peux manifester ma désapprobation en votant contre lui, en mai. Mais tous ces gens qui sont si faciles à embrigader sur ces thèmes racoleurs où l'on dresse des pans entiers de la population contre d'autres. Et ça marche ! C'est CA qui me dégoûte.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Lancelot, oui tu as raison, c'est tellement désespérant.

IsabelleDeLyon a dit…

J'ai moi aussi fait un billet sur ce sujet. Je suis fonctionnaire, je travaille et je suis arrêtée toutes les 3 semaines pour recevoir ma chimio soit 17 fois par an. J'aurais donc 17 jours de carence par an soit la perte de plus d'un demi mois de salaire. Sanction financière pour avoir un cancer et travailler malgré tout malgré les traitements pour tenter de continuer à vivre normalement

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui Isabelle c'est l'impression que cela donne, sanctionner les malades lourdement et les culpabiliser. C'est odieux.