lundi 21 novembre 2011

C'est la fête !

Jusqu'à mercredi dernier, pour acheter un livre nous n'avions pas le choix. Une petite librairie, ou un des trois supermarchés aux rayons succincts, sinon il fallait passer la douane, aller dans le pays étranger d'à côté où les parkings sont pleins et les pv rapidement posés.
Mais depuis mercredi nous avons une Fnac, une vraie et grande Fnac remplie de livres, de disques, de dvd et de télés.
Alors, JP et moi y sommes allés faire un tour, juste pour voir, comme presque tous les habitants alentours. On se marchait sur les pieds, les ados vautrés par terre dévoraient les bandes dessinées et les mangas, d'autres le casque sur les oreilles se dandinaient en écoutant les disques en présentation, les vendeurs souriaient, les télés brayaient du Vanessa, noël avant noël !
J'y ai vu le livre de Jaddo, cherché celui de Maître Mô pas encore en rayon, rêvé devant ces piles de livres, j'ai caressé les couvertures, ouvrant ça et là les ouvrages, hésitant, la tête dans les nuages.
JP est revenu avec le dernier de Crumb sous le bras, un sourire aux lèvres, je me suis décidée, après l'avoir pris et reposé moult fois, pour celui de Delphine de Vigan, et puis nous sommes rentrés, contents, nous avions enfin une Fnac, cela faisait presque vingt ans que l'on nous la promettait.
Bien sûr c'est un peu tard, il y a tant de possibilités maintenant avec l'internet pour les français du bout du bout de la jachère.
Mais tout de même, pouvoir tripoter les livres, les ouvrir, jeter un oeil, voler une phrase, cela n'a pas de prix.

26 commentaires:

marylène a dit…

la fnac et les pépinières, lieux où je dois aller sans carte bleue....

Anne a dit…

Oh lala !! Juste avant Noël ! Comme c'est bien pensé !! :D

Mel a dit…

J'avais reçu une invitation pour l'inauguration... Tant mieux si ça marche, mais c'est un peu loin pour moi.

PascalR a dit…

Une FNAC ?! Comme c'est pittoresque :o)

Beo a dit…

Je me souviens de ma première incursion à la FNAC de Rives, la première à ouvrir en Suisse romande :)

Je sens que tu vas retourner régulièrement à cette nouvelle succursale qui fait déjà souci à celles de Genève, vu la proximité.

dany a dit…

Un bon choix nDelphine de Vigan, j'ai été très touchée par ce livre très bien écrit... Pour moi un petit bijou qui fait perler les larmes.

chrisfons a dit…

C'est vrai que ça n'a pas de prix de pouvoir tripoter un livre : mon frère s'est acheté une liseuse et ne lis plus que comme ça... c'est affreux !

Hermione a dit…

Je l'ai eu en mains dix fois le Delphine de Vigan et puis je l'ai reposé. Tu nous diras.
Mais que pense Heure-Bleue de la Fnac ? J'essaie d'aller dans une librairie indépendante quand je peux, mais il y a beaucoup moins de choses alors forcément...

La petite poule noire a dit…

C'est vrai que pour moi qui habite une grande ville et ai le choix, je ne vais plus à la Fnac ou chez Virgin ou on trouve plus de CD/DVD que de livres et encore moins de conseils. A Bordeaux, nous avons la chance d'avoir Mollat, une institution, et aussi quelques bouquinistes. Je ne mets pas plus de 9 euros dans un bouquin de toute façon. Quand c'est une nouveauté, j'attends qu'elle paraisse en poche et si je n'ai pas envie d'attendre, je l'emprunte à la bibliothèque. Mais je comprends que depuis le temps que vous l'attendiez ça devienne un événement !

Mathilde a dit…

Une Fnac va ouvrir dans ma ville dans une quinzaine de jours et en te lisant je suis encore plus impatiente !

piergil a dit…

->Chrisfons: Affreux, affreux... ça dépend comment c'est porté!

bon, ok, c'est pas non plus l'summum de la virilité...

Stef Douvaine a dit…

Vendredi, en sortant du travail, je suis passée à la FNAC de Rives. Je n'ai pris qu'un bouquin (36frs quand même). Alors cette FNAC à Annemass, je crois que bien que je vais aller y faire un tour (il n'y a que ça pour me faire remettre les pieds dans cette ville lol).

malaussen a dit…

Le plaisir, c'est de pouvoir y aller pendant les heures creuses (je sais, certains ont ce privilège-là...), de profiter pour découvrir, toucher, ouvrir, humer les livres et se régaler en découvrant les derniers CD en rayons.

Jipes a dit…

Content pour vous, moi j'y vais de moins en moins le rayon des CD est assez mal tenu et il n'y a plus aucune découverte juste le mainstream des grosses prods, pas ma tasse de thé. Pour les livres je préfère aller dans une vraie librairie tant qu'ils tiennent le coup

Calyste a dit…

Moi, je n'aime pas celles (oui, deux!) de Lyon. Vendeurs souvent incompétents et prétentieux, à de rares (bonnes) exceptions près. Je leur préfère Decître, un gros libraire qui, lui, accepte de faire 5% de réduction avec une carte enseignant.
Mais toucher des livres, comme je te comprends!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Marylène, ah oui les pépinières pareil !

Anne, ben c'est fait exprès bien sûr.

Mel tu habites vraiment dans le coin alors. Je n'ai pas eu d'invitation moi :)

PascalR il paraîtrait même qu'il soit question que l'on nous mette le tout à l'égout si si !

Béo, cela fera plus de tort à la seule petite librairie de la ville, et c'est triste parce qu'ils sont eux très professionnels et lisent les livres qu'ils vendent.

Dany, je le trouve moi aussi très bien, mais cela ne me fait pas du tout pleurer :O

Chrisfons, ton commentaire détourné par piergil est si drôle. J'imagine ton frère dans sa jolie et mousseuse liseuse :D La liseuse c'est vraiment bien pour ceux qui n'ont pas de place ou qui sont dans des pays non francophones comme Sophie au Chili.

Hermione, je ne sais ce qu'en pense Heure bleue, elle n'est jamais venue sur mon blog :D Mais le livre de Delphine est vraiment bien

PPN et Calyste le rayons livre est aussi important que celui des dvd, même plus important il me semble. Mais c'est évident que si nous avions de vraies librairies comme j'en avais à Strasbourg je les privilégierais, le problème c'est que nous n'avions à Annemasse même qu'un truc où je refuse d'aller, la place des livres et une petite librairie où il n'y a pas énormément de choix.

Mathilde, bonne chance à ta carte bleue !

Steph de Douvaine, c'est pas pareil de devoir aller dans une autre ville, prendre la voiture. Nous on avait bien Virgin à Archamps, la Fnac à Genève, mais ce n'est pas pareil. Ici c'est juste là, à côté et c'est tout à fait différent.

Bonjour Malaussen ;o) bienvenue sur mon blog. JP y est allé déjà aux heures creuses, c'est parfait pour les retraités :D mais moi je bosse MOI !!

Calyste, les toucher, lire une ou deux phrases pour tenter de saisir la façon d'écrire, c'est incomparable.

Madeleine a dit…

Je préfère ma petite librairie http://www.librairiepointvirgule.fr/ à la fnac !
Il n'y en avait plus dans ta ville ? Malheureusement dans beaucoup d'endroits, elles ferment petit à petit. Nous avons perdu notre disquaire ainsi !
Mais j'avoue qu'il m'arrive d'aller à la fnac de Clermont ;)

Mel a dit…

Oui, vraiment dans le coin, en France aussi mais de l'autre côté de Genève par rapport à toi. :-) Ce serait chouette qu'on se rencontre un jour.
Et j'ai été invitée parce que je suis adhérente depuis des années.
Chez nous, une petite librairie avec assez peu de choix mais j'essaye d'acheter régulièrement là-bas. Virgin Archamps est d'un sinistre : j'y vais une fois par an tout au plus et je ressors presque toujours les mains vides.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Madeleine, je crois que j'aime les deux, les petites librairies pour trouver des trésors, et la fnac pour me balader dans les livres.

Mel j'ai honte de promettre que l'on va se voir et de voir le temps qui file file sans que je bouge de mon fauteuil. Oui ce serait bien de se rencontrer, il y a Tili que j'ai aussi envie de connaître et qui va déménager sans que j'ai fait l'effort d'aller la voir (elle doit être de ton côté alors)

chrisfons a dit…

^^ Bien vu le coup de la liseuse !

Olivier d'Evian a dit…

Le tout à l’égout et une FNAC ! Vous êtes gâtés.
Un peu plus à l'est, on doit encore traverser le lac pour aller à celle de Lausanne.

On a de l'eau de source à profusion, mais pour fouiner dans le rayon BD, il va falloir encore patienter.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Olivier d'Evian, le tout à l'égout attend c'est pas encore fait ! Mais nous j'avais une copine qui avait elle de la Badoit au robinet elle habitait St Galmier, et franchement avoir de l'eau pétillante à volonté je trouvais cela presque aussi chic qu'une fnac :D

Chrisfons, tu ne verras plus ton frère de la même manière :D

Mel a dit…

Ne t'inquiète pas, la procrastination est ma spécialité... Mais si une opportunité se présente, je la saisirai. Ton travail t'amène à te déplacer dans tout le département, ou dans une zone restreinte ? Parce que si tu passais du côté de chez moi, on pourrait déjeuner au restau ou prendre un café/thé + sandwich pour aller plus vite. Mais rien ne presse (enfin, pour l'instant, pas de déménagement en vue).:-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mel parfait !

Lancelot a dit…

Je raffolais de la FNAC de Mareseille quand j'étais étudiant (à l'exception de leurs vendeurs, ignoblement grossiers et péremptoires, mais ça je m'en fichais). Cependant, à l'époque, je me conentais de flâner, consulter, regarder, et m'en aller (à de rares exceptions près, où je me permettais un tout petit livre, ou un disque, à cause de mes moyens financiers limités)

Quand on habitait à Lille, TiNours et moi disposions de la FNAC ET du Furet du Nord. J'ai très vite appris, à mes dépens, qu'il fallait, en dépit de mon attraction, que j'évite ces lieux-là le week-end. A chaque fois j'y dépensais minimum 500 francs à l'époque ! Par semaine, ça revenait cher !

Maintenant, à Montpellier, en plus de la FNAC, il y a Virgin (avec des vendeurs adorables, un énorme PLUS). Mais je sais mieux me contrôler, et puis ma "folie" d'il y a vingt ans est un peu passée, heureusement pour moi !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Pour l'instant Lancelot, ils sont tous assez sympas mais hier je n'ai pas trouvé le disque que je cherchais, et j'ai réalisé que le rayon classique était vraiment minuscule.