mardi 9 août 2011

courrier

"...Sachez encore qu'un de mes oncles est avocat, et qu'il se fera une joie de vous trainer devant les tribunaux. Vous serez à n'en pas douter condamnée pour non respect envers vos locataires !..."

Qu'ai-je fait de si abominable pour que l'on me menace pour la énième fois d'un passage devant monsieurlejuge ? Je n'ai pas envoyé un électricien pour qu'il aille changer deux ampoules de spots dans la salle de bain. Et si jamais sa grand'mère, qui passera son dimanche chez ce grand débrouillard, venait à chuter et en mourrait, j'aurais jusqu'à la fin de ma vie, sa mort sur la conscience. Mais désolée mon pépère, les ampoules c'est pas mon boulot !

Et sinon ?

Hier après midi la locataire hargneuse que je craignais, a téléphoné pour prévenir qu'elle n'avait pas eu le temps de déménager. Repoussage de l'état des lieux, chance je suis très occupée cette semaine, prions le ciel pour que l'heure choisie soit déjà encombrée d'autres rendez-vous. Edit : raté ! je me tape l'état des lieux vendredi soir !


Edit encore : voici  le texte exact du mail de ce locataire belliqueux :

Cela fait maintenant près de "trois semaines" que je vous ai contacter pour vous signaler un problème d'éclairage dans la salle de bain. J'attends de la famille cette semaine, et notamment ma grand-mère, s'il lui arrive quoi que ce soit à cause d'un éclairage défectueux vous en serez bien évidemment tenu pour responsables. Mon oncle qui est avocat se fera une joie de mener l'affaire devant la justice : il est scandaleux que vous n'assuriez pas ainsi vos devoirs et responsabilités ! Et soyez certains que les tribunaux ne se priveront pas pour sanctionner l'incompétence et le mépris des locataires..
J'espère toutefois que nous puissions trouver une solution à l'avantage de tous "et ce le plus rapidement possible" ma famille arrivant demain en fin de journée.
Je me tiens naturellement à votre disposition.

Voilà voilà... tout ça pour des ampoules à changer ! J'avoue que je suis morte de peur et que la perspective de finir mes jours en prison me terrifie !

9 commentaires:

Hermione a dit…

Même avec les Omega 3, l'huile de lin et tutti quanti, j'aurais envie de les étrangler moi tes mauvais coucheurs ! Bon courage pour cette mauvaise période, c'est le moment de tester la respiration abdominale et le lâcher-prise. Et sinon un petit apéro le soir en rentrant, tu l'auras bien mérité ;)

PabloNSN a dit…

Tu fais des respirations, quand on te dit ces trucs si abominables ? Ou bien tu penses à tes lecteurs du blog et tu t'en marres intérieurement ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Hermione et Pablo, maintenant, lorsque je sens le stress m'envahir, je stoppe tout, je relâche mon ventre, je respire lentement et pense "par le ventre respire, par le ventre, comme te le disent tes copains blogueurs !" et du coup je souris :o)

Calyste a dit…

Et puis, "se priver pour sanctionner", ce n'est grammaticalement pas très correct. Tu me diras qu'il n'y a pas que ça de pas très correct dans ce papier!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Calyste ce qui est aussi typique de ce genre de locataires, c'est de m'agonir sur une grande partie du mail et à la fin de dire que l'on pourrait trouver une solution. Je ne sais pourquoi, mais du coup ce n'est plus du tout mon envie.

FD a dit…

Et au final il a reçu sa famille, tu as dû avoir les oreilles qui sifflent, il a dû hurler à l'incompétence et il y a à espérer qu'au moins un des membres de sa famille soit plus futé que lui et lui suggère que les ampoules, comme les poubelles à descendre, c'est au locataire de le faire, non ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

FD, apparemment il s'était calmé, puisque n'arrivant pas à démonter les ampoules je lui ai envoyé un électricien qui a été reçu poliment. Mais c'est typique des jeunes frontaliers qui gagnent tant d'argent qu'ils s'imaginent les rois du pétrole et méprise du coup tous le monde.... des cons quoi !

dieudeschats a dit…

Entre le locataire qui ne veut pas changer ses ampoules et le propriétaire qui ne veut pas réparer la fenêtre, pfffffffffffffff... j'espère que la majorité des cas est plus sensée que ces caricatures-là !

Valérie de Haute Savoie a dit…

Eh bien aujourd'hui je me suis fait à nouveau pourrir par un locataire sans doute énervé par le jeûne du ramadan qui a hurlé, vociféré, éructé de longues minutes pour un robinet qui fuyait depuis une semaine. J'ai affaire souvent à des cons hélas !