vendredi 30 janvier 2009

Les plaques d'immatriculation

La petite clio verte, immatriculée 16, me précède. 16, me voilà en Charente, roulant sur une longue longue route, à perte de vue montante et descendante, des champs de blé ondulant au soleil d'où s'échappent parfois de hautes cheminées blanches. Un peu plus loin, juste avant de me garer, une voiture bleu sombre, 29 Brest ! Les vagues se fracassent sur les rochers déchiquetés.
Cette autre vient du 13 Ah Marseille et son port où nous nous étions affalés au petit matin, après avoir roulé toute une nuit de Pentecôte.
Et puis tous ces 69, juste à côté de chez nous, un peu perdus... les pentes de la Croix Rousse, pavées et luisantes, où je surplombe un instant cette ville que j'aime tant.
68, 69, chez moi d'il y a longtemps, mais chez moi toujours un peu, et la Cathédrale majestueuse que mon grand père adorait. 59 ? C'est le Nord, que je ne connais pas, mais qui est plein de tendresse, et 88, le pays de JP, où tombe la pluie et le brouillard.

Les départements qui s'accrochent sur les plaques d'immatriculation, me font des songes voyageurs.

Un jour nous dit-on, ne resteront que des chiffres. Des chiffres sans paysage, sans maison à colombages, sans cigale et sable crissant. Des petits chiffres plats, sans saveur, sans lumière, des chiffres de comptable qui ne tricoteront plus ces furtifs voyages.

Il faudra ce jour là trouver d'autres chemins aux migrations rêveuses !

13 commentaires:

Beo a dit…

Dis voir Valérie... je me demandais justement quand ça entrait en vigueur cette modification de plaques?

Signé: une Béo qui en a marre d'annoncer la chose à ses collègues sur l'autoroute Genève/Lausanne... c'est qu'il y en a quand même de différentes plaques françaises ;)

Madeleine a dit…

Et c'était pratique pour apprendre sa carte de France lorsqu'on partait en vacances. Mon petit frère en faisait des stats à n'en plus finir avec des tableaux à plusieurs entrées - il y ajoutait les marques, les couleurs des voitures :)

Allez avançons sans trop regarder dans le rétroviseur !

Marcus a dit…

La réforme entrera en vigueur à partir du 15 avril 2009. Sauf contre ordre.

Beo a dit…

Ah! Merci Marcus mais si j'ai bien suivi... ce sera pour les nouvelles immatriculations donc: progressivement non?

ddc a dit…

Moi je trouve ça surtout pratique pour savoir de quelles voitures me méfier ;-))

Marcus a dit…

Oui, mais ceux qui le voudront pourront faire changer leur carte grise pour une immatriculation nouvelle formule. Je doute que ce soit gratuit.
Les formalités de délivrance vont être simplifiées. Il ne sera plus nécessaire d'aller en préfecture. Tout se réglera désormais dans le cadre de téléprocédures et la carte grise sera adressée à domicile.

Olivier de Montréal a dit…

On peut jouer avec les plaques européennes, surtout en vacances. :)
Plaques allemandes, belges, néerlandaises...

J'ai été très étonné, en allant en France l'an dernier, de croiser des camions de Lettonie, Hongrie, Bulgarie, sur la route.

Beo a dit…

Ces camions circulent aussi en Suisse, je te dis pas l'ajout de poids lourds, ce qui rends les trajets de plus en plus difficiles sur les autoroutes!

Moukmouk a dit…

C'est un peu ridicule de faire es changements sans s'apercevoir que ce ne sont pas les départements, mais les autos qui sont désuettes.

Saturnas a dit…

Mon premier commentaire, je suis tout ému !
Je crois qu'il y aura une sorte de clause pour que les numéros des départements restent sur les nouvelles plaques qui vont arriver, tu pourras continuer à rêver de voyages.
Il y a peu, des députés s'étaient réunis pour défendre ces numéros. C'était "Jamais sans mon département" (je crois), c'était ridicule quand on sait tous les problèmes qu'il y a en France et ces députés étaient vraiment remontés.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Saturnas bienvenu !

Je sais que l'on pourra choisir, si j'ai bien compris, soit son département où l'on réside, soit celui de sa naissance. A vrai dire cela me semble un peu concon ! Et je suis sûre qu'en bon français, il se trouvera toujours des conducteurs pour affirmer leurs origines avec des coussins rebrodés, des cache-pq revendiquant leur département ou par bien d'autres manières.
Mais comme le dit Moukmouk, le meilleur serait sans doute d'éliminer la voiture. Bouhouhou, moi qui aime tant conduire :( (je sais je sais, je suis pleine de contradictions)

Lancelot a dit…

Je me souviens...

Un après-midi de l'été 2000. Une petite route étroite en Irlande, perdue en plein coeur du Connemara. Il faisait brumeux, couleur locale... TiNours et moi dans notre Ford, attentifs aux zig-zags et au paysage magnifique.

Une voiture passe en sens inverse, l'homme ralentit et nous lance un "Salut les Ch'tis !!" avec un grand sourire. On n'avait pas fait tout de suite attention : il était immatriculé 59 aussi. J'avais adoré ce petit moment de complicité.

Olivier de Montréal a dit…

Imagine les débats dans les foyers quand une Bretonne voudra son 29 et que son mari Alsacien ne lâchera pas son 67... ;)